L’île de Groix est super jolie. 8 Km de long, 3 Km de large. Nous avons laissé la voiture sur le continent. Et il y a de quoi faire. Aujourd’hui, nous avons attaqué le tour de l’île par l’ouest. Le sentier côtier est uniquement réservé aux piétons. Il longe la côte au plus près, ce qui fait que pour faire les 5 Km à vol d’oiseau on en fait en réalité au moins sept. Ce matin nous sommes partis à 9h30 et nous avons fait près de vingt kilomètres. Le sentier est souvent escarpé puisqu’il suit la côte. Les dénivelés peuvent être assez importants quand il faut descendre vers une plage ou un port et ensuite remonter de l’autre côté. A l’extrémité ouest de l’île, nous arrivons dans la partie la plus sauvage. Pas d’habitation à l’horizon, juste le phare tout au bout de l’île.



Le deuxième jour nous avons attaqué l’île par l’autre côté. Encore pas mal de kilomètres, avec un peu de vent (plutôt frais). Le troisième jour nous avons emprunté les sentiers de traverse, un peu en zigzag, beaucoup suivant notre humeur.



Heureusement qu’il y avait les restaurants pour se remettre en forme - dans tous les sens du terme ;-) -.

Ce matin, nous avons repris le bateau pour regagner le plancher des vaches. Bientôt la suite de nos aventures bretonnes…