A Larnagol, il suffit d’avoir des jambes pour s’amuser.

« On monte au quatrième poteau ! », c’est la phrase magique, répétée tous les ans. Une sorte de pèlerinage pour les jeunes. Ils appellent cela comme ça parce que l’expédition consiste à grimper sur le causse, en ligne droite, jusqu’au 4ème poteau de la ligne à haute tension.

45mn de montée pour un dénivelé de 150 mètres avec une pente à 45°. Quand on est en haut, on voit Larnagol tout petit et le Lot miniature.



Et puis vient le moment le plus amusant : le surf sur les cailloux. Ca ne dure pas bien longtemps et peu nombreux sont ceux qui n’arrivent pas sur le cul en bas. Cette année Adrien et Hélène se sont joints à Tom et Antonin. Preuve qu’on peut encore s’amuser à 20 ans à Larnagol. Et si on n’a pas froid aux yeux, on peut aussi faire la descente sur la planche de surf en polystyrène !


(filmé par Antonin)