Souvent avec le café on a droit au petit chocolat ou au petit gâteau. Dans le Nord, c’est souvent le Spéculoos, belge de préférence, qu’on trempe dans le café… hmmm…Un délice.

La semaine dernière, au restau parisien, c’était un petit gâteau. L’étiquette a tout de suite attiré mon attention. D’abord c’était écrit en italien, ensuite il y avait le mot « morbido ». Je ne comprends pas un mot d’italien, mais sachant la langue plutôt proche du français, j’en ai hâtivement déduit que morbido=morbide !

Du coup, j’ai lu la composition. On ne sait jamais ! Sucre, amande, abricot, œuf… tout va bien. Juste à la fin, après les sempiternelles traces d’arachide : Anhydride sulfureux !

Mes connaissances en chimie valent à peu près celles de l’italien. J’ai bien suivi des cours au lycée, mais dans les montées, les cours ont réussi à me larguer. Bref, j’ai jamais eu d’atomes crochus avec les ions !

Sulfureux, c’est quand même un peu inquiétant, non ?

Bon, heureusement que G**gle est là. En passant par l’anglais, j’ai traduit « morbido » par doux. Ouf !!! ça me rassure. Pendant que j’y étais : amaretto c’est un macaron. Sur certain site (que je ne nommerai pas), ils prétendent même que leur macaron est le meilleur du monde ! Ils ne manquent pas d’air ! D’abord il était tout petit (tellement léger que j’ai pas trouvé le poids sur l’emballage), ensuite le meilleur macaron au monde, c’est celui d’Amiens bien sûr.

Sans être chauvin (ou si peu !!!).