Je ne dors pas ! J’optime le temps ! Le blog, c’est quand il en reste un peu (de temps), quand on l’a bien géré (comme ce week-end).



Après celui de la semaine dernière, encore un week-end bien rempli. Au bout de couloir rempli du fatras de l’aîné (meuble, bibelots et autres cochonneries…) et aussi des quelques dizaines (centaines ?) de kilos de fonte qui accompagne son appareil de torture musculation, se trouve le chantier.



La chambre d’Adrien est maintenant sur les rails. On est parti de loin, puisque sur les murs il y avait un vieux crépi bleu qui ne lui plaisait pas du tout. Le week-end dernier a été consacré à une bonne couche d’enduit pour cacher ce crépi. Cette semaine ponçage, puis un autre crépi, de lissage celui-là, histoire que ça commence à ressembler à des murs plats. On n’est pas arrivé, mais on est sur la bonne voie. A. a déjà choisi les couleurs et tout cela devrait se terminer dans une quinzaine (sauf le parquet qu’on achètera en gros pour les trois chambres).

Bref, un samedi bien rempli, avec en prime la réparation et le réglage de la fenêtre coincée, le démontage des vieux rideaux, le rebouchage des trous un peu partout,…

Dimanche bien rempli aussi, mais avec des occupations plus agréables. C. travaillait jusqu’à midi. Après un bon coup d’aspiro, après avoir été cherché le pain et les gâteaux, je me suis mis à la cuisine. C’est un truc que j’aime bien, préparer des plats, trouver une déco qui donne envie de manger, essayer de ne rien oublier, s’arranger pour tout soit prêt à l’heure. Bon, côté cuisine je suis OK.



Encore une petite demi-heure, ajouter une rallonge, changer la nappe, mettre la table. De ce côté là aussi c’est OK.



Paré pour un bon repas en famille, des instants agréables pendant lesquels on oublie la vie quotidienne. Virginie nous a montré les photos de leur voyage de noces. Un très joli endroit, avec une mer bleue de chez bleue, un sable blanc comme sur les brochures des agences de voyage et un soleil comme j’aimerai en voir tous les jours.

Et puis aussi parmi les autres moments du week-end : regarder le match de rugby avec Adrien, regarder des dessins animés (speedy gonzales et Tom et jerry, j’adore) avec Antonin, attendu Tom qui était à un concert avec sa sœur jusqu’à minuit et demi, écouter Sgt Peppers allongé sur le canapé.

C’est fou le nombre de choses qu’on peut faire en si peu de temps !