Ici, c’est le chantier permanent !

On attaque la troisième chambre, celle d’Antonin. La semaine dernière, on a enduit un mur. La chambre était déjà bien vidée de toutes ses cochonneries tous ces objets très utiles à un enfant de 1ère.



Cette semaine, fin de l’enduit des murs et préparation des boiseries. je suis devenu le roi de l’enduit ; je crois que je saurais faire ça correctement à la 52ème chambre ;-). Honnêtement, il faut reconnaître que je m’améliore dans ce domaine que je n’avais jamais vraiment pratiqué à si grande échelle. A Larnagol, j’admire toujours le plâtrier qui sait tirer un mur parfaitement plan en vrai plâtre sur un mur ancien complètement bosselé. Donc ça donne ceci pour l’instant.



Et puis le bordel les objets précieux, il fallait bien les mettre quelque part ! Heureusement les placards sont très grands !



A bientôt pour de nouvelles aventures !