Page d'accueil Nous écrire Plan du site Copyright Informations Liens
La vie des Géants
 
Les origines

 Egalement connus sous le nom de Reuze (géant en flamand) ou Gayant (géant en picard), ils accompagnent nos fêtes et nos caranavals et sont plus que de simples mannequins. Ils ont connu toutes les guerres et toutes les révolutions, mais leur origine reste mystérieuse. S'agit-il d'une tradition importée par les Reus, ces envahisseurs du grand nord ? Viennent-il d'Espagne où il en subsite encore beaucoup ? Sont-il d'origine mythologique, biblique ? Ne sont-ils simplement que la représentation d'un métier ou d'une corporation ? Beaucoup de ces questions sont encore aujourd'hui sans réponse !
Ils font leur apparition dans le Nord et en Flandre au XVème et XVIème siècles ; le plus vieux, à Douai, est né en 1530. Ils se multiplient au XVIIème et XVIIIème siècles.

Sous l'ancien régime, ils font partie des processions, sans que l'on puisse attester de leur caractère religieux. Ils sont plutôt là pour divertir, à tel point que les autorités religieuses tenteront de les faire disparaître.

Le XIXème siècle verra la renaissance des Géants, considérés comme fondateurs et protecteurs de la ville, citoyens à part entière de celle-ci.
 
 
Qui sont-ils ?

 Les Géants puisent leur identité dans les traditions régionales. On peut distinguer plusieurs sources :

 L'histoire locale fournit des guerriers qui défendirent la ville comme à Dunkerque, à Hazebrouck (Roland) ou à Cambrai.
 Il peut également s'agir de l'image de personnages importants ayant réellement existé, comme c'est le cas pour J.B. Van Grevelynghe, alias Tisje-Tasje à Hazebrouck ou Jérôme Ryckebosch, le dernier meunier de Boeschèpe.
 Parfois il s'agit d'une légende, tellement enracinée dans les mémoires que chacun sait que c'est la vraie histoire.
 Dans le passé, les nombreux métiers étaient une source inépuisable ; on retrouve entre autres le mineur, le pêcheur, l'ouvrière en filature, le meunier ou le bûcheron.
 A Estaires, c'est l'âne Aliboron, à Berlaimont, c'est un dragon : les animaux ont aussi droit de citer.
 
 
La vie
des Géants

 Les Géants sont enracinés dans la tradition et font partie de la culture populaire. Ils représentent les habitants de la ville ou du village où ils vivent. L'identitification est telle que les Géants naissent, sont baptisés et se marient. Ensuite ils fonderont une famille et auront des enfants.

La comparaison s'arrête là, car un Géant ne meure jamais ; même s'il peut arriver qu'il sombre dans l'oubli, un jour ou l'autre arrive la renaissance, acte qui le distingue de l'homme qui l'a créé. En cela, contrairement à la figure de carnaval ou au mannequin qui renaissent annuellement, le Géant est immortel. C'est peut-être ce qui lui donne ce côté rassurant et le fait aimer de tous.
 


Accueil | Généalogie | Ressources | Vieux chemins | Les moulins | Carnavals et Géants | Liens | Nous écrire