Page d'accueil Nous écrire Plan du site Copyright Informations Liens
LARNAGOL : L'assemblée du 11 septembre 1740


Sauf faute de frappe, la graphie et l'orthographe originales ont été respectées.
Pour une meilleure compréhension du texte, j'ai ajouté les accents absents dans le texte original.
Dans le même esprit, les surnoms figurent en italique et entre " ".
Les mentions entre crochets [ ] complètent et explicitent des mots ou notions.
Les personnes dont le nom figure en rouge n'ont pas pu être identifiées.
Les notes sont à la fin de chaque transcription de page.

Transcription d'un document retrouvé dans les archives de Larnagol
Cliquez sur l'image pour voir le document en pleine page.
Cliquez sur le lien "page x" sous l'image pour accéder à la transcription de la page.
Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12
page 1 page 2 page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11
L'an mil sept cens quarante
et le onzième jour du moys de septambre
jour de dimanche dans la place publique
de Larnagol en quercy lieu accoutumé a tenir
les assemblées et délibération de la com[munau]té
le peuple sortant d'antandre vepres dud[it]
jour après midy regnant Louis par la grace
de dieu Roy de France et de navarre pardevant
moy secrétaire de lad[ite] communauté soussigné
auroint este constitués en leurs personnes Jaques
Vinel "Catarou" (1) et Bertrand Breil "Tarabel" (2) consuls
modernes pour la procheine année 1741 lesquels
ayant convoquée la assemblée en la forme
ordinaire y estant les sieurs Pierre Lavastrou
bourgois (3) Jean Falret avocad [avocat] (4) Antoine Lavastrou (5) Paul
Chalou (6) Pierre Belvezet Guillaume Pezet "Clergué" (7)
Pierre Sourssou (8) Jean Bessac "Cellarie" (9) Antoine
Cariteau (10) Pierre Pezet "Conte" (11) François Peyre "Furgues" (12)
Raymond Lacam (13) Marc Cariteau (14) Pierre Lavastrou
"Poulard" (15) Raimond Masbou (16) Jean Bessac "de Loste" (17) Antoine
Vayssière (18) Estienne Breil Jean Vinel "Martelou" (19) Jean
Bories "Brengou" Pierre Darles (20) Estienne Sudre Antoine
Castanet (21) Antoine Roques Barthélémy Breil "Soubies" (22)
Etiene Vinel (23) Jean Bessac "fils à Josept" (24) Jean Lavastrou
"Piche" (25) Antoine Vinel "Lasteullières" (26) Barthélémy Marques
"Bourut" (27) Pierre Peyre "Nene" (28) Louis Gardes "Gardou" (29) Raymond
Pradines (30) Jean Dilhac "Laverdalle" (31) Jean Larnaudie
"Cadet" Jean Couderc "Merle" (32) Jean Lavastrou
(1) 1675/1746 - 65 ans [NT*]
(2) 1697/1749 - 43 ans [NT] [AF]
(3) 1689/1744 - 51 ans, greffier de Larnagol [NT] [NT]
(4) avocat au parlement, décédé avant juin 1741, époux de Jeanne COUDERC [NT]
(5) peut-être Antoine Lavastrou né le 08/02/1694, fils de François et Marguerite Peyre [CS]
(6) peut-être Paul Chalou (1702/1751), fils de Jean et Antoinette Gibrac [CS]
(7) 1682/1743 - 58 ans [NT] [AF]
(8) 1686/1751 - 54 ans [NT]
(9) 1685/1754 - 55 ans, marchand laboureur [NT]
(10) 1698/1763 - 42 ans, marchand [NT]
(11) 1678/1760 - 62 ans, laboureur [NT]
(12) 1668/1758 - 72 ans [NT]
(13) 1689/1756 - 51 ans, laboureur [NT]
(14) époux de Catherine Granot, maréchal ferrant [CS] [AF]
(15) fort probablement Pierre Lavastrou, né vers 1798, fils de Médard dit "poulard" et Jeanne NADAL [CS]
(16) époux de Suzanne Toirac, [CS]
(17) 1693/1773 - 47 ans [NT] [AF]
(18) 1683/1748 - 57 ans, maréchal ferrant [NT]
(19) 1689/1770 -51 ans [NT*] [AF]
(20) 1717/1771 - 23 ans [NT]
(21) 1708/? - 32 ans [NT] [AF]
(22) 1697/1767 - 43 ans [NT] [AF]
(23) 1688/1769 - 52 ans, marchand [NT]
(24) peut-être Jean Bessac "greffier" ??? + entre 1758 et 1760, bourgeois, praticien de Larnagol [NT]
(25) 1701/ + après 1749 - 39 ans, dit aussi "picherou" ou "pichairou" [NT] [AF]
(26) 1705/? - 35 ans [NT] [AF]
(27) 1697/1767 - 43 ans [NT]
(28) 1688/1766 - 52 ans [NT*] [AF]
(29) 1682/1749 - 58 ans, brassier [NT]
(30) 1677/1748 - 63 ans, brassier [NT]
(31) 1721/? - 19 ans [NT]
(32) 1716/1756 - 23 ans [NT] [AF]
tisserant (33) Jean Chalou "Desteve" (34) Pierre Castel
bou "Ganiac" (35) Bernard Gimbergues (36) Pierre Gendrac
"Brozy" (37) Pierre Lavastrou "Vinsou" (38) et autre habitants
et juridictionel dudit Larnagol auxquels lesd[its]
Vinel et Breil consuls ont dit et représenté en
premier lieu que le sieur Pierre Lavastrou greffier (39)
et Jean Bessac m[ait]r[e] chirurgien habitant dud[it]
Larnagol ayant été nommé sindic de lad[ite]
communauté pour faire faire les represanta[ti]on
qui étoint pour lors nécessaire à l'église dudit
Larnagol suivant l'acte de délibération du
               receu par m[ait]r[e] Bessac cy devant
no[tai]re et secrétaire de lad[ite] communauté les ont
verballement requis attandeu que lesd[ites] réparations
sont par achevées comme il est notoire a toutte
la communauté de vouloir leur indiquer du fons
pour payer la somme de quatre vingt seize livres
qui restoint du prix fait desd[ites] réparations à
Antoine Palis m[ait]r[e] masson de Marcillac (40) et prient
l'assamblée de délibérer sur ci dessus
Comme aussy leur ont dit et représenté pour
un second que pour parvenir à faire les susd[ites]
réparations à l'égard dud[it] Larnagol il feut tire [il fut tiré]
une grande de tuf dans les fons de Raimond Auguie
Lafontaine (41) et par ce moyen luy ont y ont gatté une
partie de sondit fons et demandé pour cella une
indamnite comme il est juste
En troisième lieu lesd[it]s consuls ont représenté
à lad[ite] assemblée que madame de Larnagol
(33) peut-être Jean Lavastrou, époux de Jeanne Lacam [CS] [AF]
(34) 1702/1742 - 38 ans, valet meunier, batelier, dit aussi "d'estebé" [NT] [AF]
(35) 1705/? - 35 ans [NT]
(36) 1695/1759 - 45 ans, dit "bernardou" [NT*]
(37) 1688/1758 - 52 ans, intendant [NT]
(38) 1676/1766 - 64 ans [NT] [AF]
(39) voir (3) page précédente
(40) Françoise Auriscote (Histoire des artisans quercynois au XVIIe et XVIIIe siècles) cite un Antoine PALIS, architecte et maçon de la ville de Marcilhac en 1767. Ce pourrait être le même que celui qui a pris la suite de François FORTIER dans les travaux du château ordonnés par Jean de LAPORTE
(41) Raymond Augie x Anne Vayssieres, dont un fils Jacques dit "lafontaine" [NT]
Seignieuresse dudit lieu (42) et mosieur Cuquil curé leur ayant
témoingné qu'il étoit très néssaire
de faire blanchir en dedans l'église dud[it]
Larnagol et de faire continuer un[e] petite muraille
de brique qui estoit commancée à la chapelle
de Saint Utrope [Eutrope] (43) afin d'éviter que les eaux qui coulent
dans le temps pluvieux le lon[g] de la première muraille
et se répandent dans lad[ite] chapelle et même dans
l'église ce qui est fort incommode et au moyen
de cette seconde muraille de brique les eaux quy
couleront de la première et [se] jeteront dans l'aqueduc
qui a été fait exprès pour recevoir les[dites] eaux et les
conduire ors lad[ite] église et pour ce moyen elle se
trouvera sèche et plus sene [saine] pour tout les paroissiens
de même leurs représentant que la fontaine
qui est destinée pour la boisson de toutte la par[oi]sse
sittuée au dessous de la maison de Bessac no[tai]re (44)
a besoin destre fermée afin d'éviter que plusieurs
habitants ou habitantes ne fassent boire comme
ils font leur bétail et lavent leur licive [lessive] dans lad[ite]
fontaine en sorte que quelque fois lesd[its] habitants
sont privés d'en pouvoir prendre de lau [l'eau] par
rapport aux ordures qu'on y laisse en lavant ses
linges et lerues ? (45) ou autrement
a quoy il est très né[ce]ssaire de pouvoir comme aussy de faire un
tour d'un hautur [d'une hauteur] considérable au petit hormau
de la présent[e] place pour la conservation
(42) Probablement Marie FOY LE BLANC qui a épousé Jean de LAPORTE le 04/03/1709. Ce dernier est décédé en 1729. Son fils, Etienne-Alexandre, qui a continué les travaux du château n'a été marié qu'en 1752. Marie FOY LE BLANC était la fille de Pierre LE BLANC, Seigneur de Trespoux et président de l'Election de Cahors. Marie, dame de Larnagol, Saint Chels et Seuzac, est citée en 1732 dans la monographie de Albe : hommage au roi
(43) Le saint patron de Larnagol était à l'origine Saint Eutrope. Pierre était celui de Neules et il est devenu celui de Larnagol à la déchance de Neules. cf monographie de Emond Albe.
(44) Est-ce la maison du général ? Il y aurait eu une fontaine à la place du monument dans le coin de l'église ?
(45) Je n'ai pas trouvé ce terme, ni en ancien français, ni en occitan
d'ycelluy et qui soit fait à chau et sable de même
que de remettre quelques pierres qui servent de
pare fol [garde fou] à la présent[e] place sans quoy on cour[t] risque
d'en faire tomber quelqunes qui se sont ébranlées sur
quelqu'un toutes lesquelles réparations ladite dame de
Larnagol seignieuresse dudit lieu monsieur le curé
assistés de plusieurs principaux ha[bi]tants aurint [auroient ?] baille
à prix fait c'est-à-dire à l'église pour ce qui concerne
la communauté seulement à Matieu Valettes m[ait]r[e] masson [maçon]
de Marcillac qui s'engage de les faire et de fournir
les matériaux nécessaires pour la somme de quarante
livres fors de la brique pour continuer la muraille de
la chapelle St Utrope [Eutrope] en concequance de cette
convantion ledit Valettes à déjà commancé à
travailler à blanchir ladite église et doit même blanchir
la planche de la tribune c'est pourquoy ledits consuls
prient ladite assemblée sy elle approuve les réparations
de leur indiquer des fons pour les payer
En quatrième lieu leur ont aussy représenté que
le toit du cloche[r] et celluy de la nef de l'église de
Seuzac dépandant de la présente communauté a un
très grand besoin d'estre réparé menassant ruine
et encore à besoin ladite église d'estre blanchie en dedans
et pour faire que ladite réparation soit de longue
durée il est convenable de faire clouer le toit de la nef
de ladite église c'est-à-dire ce qui concerne la communauté
d'un pie [pied] et demy afin d'éviter que la stible (46) de quoy
elle est couverte ne se pourisse ce qui se peut
(46) Je n'ai pas trouvé ce terme, ni en ancien français, ni en occitan. Il est écrit " tible " plus loin. On pourrait le rapprocher de " tibla ", truelle en occitan = crépi ???
faire condamner en mettant des emondices [immondices]
sur la Boulte [voûte ?] et que pareillement les
meurs [murs ] dudit cloche[r] soint aussy couvert
de bonne tible [voir " la stible dont elle est couverte "] touttes lesquelles réparations
à faire à l'église de Seuzac ledit Matieu Valettes s'engage
de faire pour la somme de cinquante livres et
de fournir les matériaux necessere fors de la manuvre [manœuvre]
et charroy de la tible [idem]que les habitants de Seuzac
seront tenus de faire sy ladite assemblée l'aprouve
ce que lesdits consuls la prient de déclarer et leur
prescrive ce qu'ils doivent faire
En cinquième lieu ledits consuls représentent
à la communauté qu'il y a plusieurs habitants qui
ont passé à la charge consulaire et que même
ils ont randeu [rendus ] leurs comptes à la communauté
et par la clotture d'icelle il y en a qui sont
relicataires à la communauté et qu'ils souhaiteroint
d'autres que la communauté leur est relicataire
et que ceux cy ont déjà fait des actes de réquisitions
aux consuls précédant à quoy il est nécessaire de
pouvoir soit pour procurer à ceux qui sont relicataires
à la communauté pour ce [se] liberer et aux autres que
la communauté leur doit leur payement et enfin
les frais que ceux cy pourron faire ou qu'ils ont
déjà fait que la communauté deuvoit supporter
En sixième et dernier lieu les consuls ont dit
et représenté à ladite assemblée que au comman [commencement ]

du printans [printemps ] de la présente année la récolte et
surtout des vingnes [vignes ] auroit souffert autres grand
dommage et qu'il conviendroit de se donner quelque
mouvement auprès du seigneur intandant pour
voir doctenir [obtenir] quelque don sur les impositions prochaines
et s'il ne conviendroit pas d'interesser comme il a
été fait les années précédantes monsieur Bessounies
son subdélégué à Figeac (47) qui a toujours témoigné et promis
à cette communauté de luy estre favorable et s'il ne
conviendroit pas aussy en reconnaissance des services
qu'il a rendeus et ren [rend] journelement à cette communauté
et pour le faire resouvenir de seu [se] souvenir aladvenir [à l'avenir]
de luy faire un présent d'une barrique de bon vin
comme il a été fait les années précédantes lesdits
consuls prient l'assemblée de délibérer sur tous ce [que]
desssus et leur présence ce qu'ils doivent faire et
en même temps de leur indiquer du fons pour payer
le tout
Surquoy les voix d'un chacun reudies [rendit ?] lesdits
habitants faisant tant pour eux que pour les
absans ont dit et délibéré ce que sensuit
premièrement quand à la première proposition ledits
habitants donnent pouvoir a moy dit secrétaire
de ladite communauté et fermier du
communal de Triel appartenant à ladite communauté
et dont jan [j'en] dois le prix de l'année dernière à
raison de cinquante trois livres par an de vouloir
avancer partie du ferme de la présante année
pour payer audit Palis la somme de quatre vingt
seyze livres que nous communauté luy reste
du prix fait des réparations déjà faites à l'église
(47) Probablement René de BESSONIES, né en 1693, écuyer, procureur du roi en la ville et sénéchaussée de Figeac [GT]
dudit Larnagol en conséquance du bail à prix
fait passé entre les S[ieu]r Lavastrou et Bessac sindic
et ledit Palis le             Receu par m[ait]r[e]
Bessac cy devant no[tai]re de laquelle somme moy dit
secrétaire seray tenu de retirer quittance publique
dudit Palis en faveur de ladite communauté et
desdits sindic ensamble celle de quatre livres que lesdits
sindics auroint payée à l'indica[ti]on dud[it] Palis pour
fin de paye dudit prix fait et du surplus ledit
secrétaire seray obligé de faire compte à la
communauté comme sera cy après dit les frais
de laquelle quittance ladite assemblée promet de
me passer en ligne de compte sur le prix dudit
ferme comme estant un fait qui regarde la
communauté
et quand au second chef de proposition concernant
le tuf tiré dans le fons de Raimond Auguie pour
le fait de la communauté a esté convenu et
arreté que pour luy tenir lieu de dommage et
intérêt qu'il auroit peu [pu] soufrir à cause de ce lesdits
consuls ne comprandront dans le rolle de la capitation
ledit Auguie pour plus ny moins comme il étoit taxé
l'année dernière et [de] ce fait luy loiseront [ laisseront loisir] cette année
sulement [seulement ] lesdits articles et ladite assemblée promet de
faire passer en dépance lesdits articles auxdits consuls
lors de la randition de leurs comptes du présent
consulat
et à l'égard de la troisième proposition ladite assemblée
a aussy délibéré qu'ils approuvent et ratifient
entant que de bezoin le bail à prix fait baillé
pour madame de Larnagol monsieur le curé et

principaux habitants consernant le blanchisage
de l'église dudit Larnagol qui conserne ladite com[munauté]
ensemble la continuation de la muraille de ladite
chapelle St Utrope [Eutrope] qui doit estre faite pour
empêcher les eaux qui coulent de la première muraille
de ce répandre dans ladite chapelle et église à condition
que ledit Matieu Valettes faira à ces frais et dépants
c'est-à-dire fournira tous les matériaux dudit blanchisage
crépire ladite église en dedans aux androits où il en aura
besoin faira ou continuera la muraille de la chapelle
de St Utrope [Eutrope] blanchira bien le tout aussy bien que le
planche[r] de la tribune ou il employera la colle
nécessaire comme aussy faira comme il a été convenu
la réparation convenable à la fontaine de dessous
la maison du S[ieu]r Bessac no[tai]re faira le tour du petit hormau
de la présant[e] place et mettra les pierres qui se sont
eboullées de la muraille de la présent[e] place le tout
à ses frais et dépans et de fournir tous les matériaux
nécessaire pour que la communauté soit tenue d'y
en bien contribuer que seulement de porter à pie [pied] d'œuvre
la brique necessere pour continuer la muraille qui doit
estre faite à la chapelle St Utrope [Eutrope] et aud[it] effait [effet]
ladite assemblée donne pouvoir aux consuls d'acheter
ladite brique et de payer audit Valettes ladite somme
de quarante livres et pour y parvenir donnent
pouvoir audits consuls de lever les fermes sui sont
déjà échues ou à échoir avec promesse de leur
faire passer le tout lors de la randition de leurs
comptes
Et quand à la quatrième proposition consernant
la réparation qui doit estre faite au toit de l'église

et cloche[r] de Seuzac et blanchissage d'icelle
ladite assemblée délibère qu'elle doit estre faite
de la même manière qu'il a été représenté et que
pour faire ledit travail il soit payé audit Valettes
la somme de cinquante livres à condition qu'il
fournira tous les matériaux nécessaire tirera
la tible et les habitants de Seuzac en fairont
le charroy et fourniront les autres maneuvres
nécessaires
Et à l'égard de la sixième proposition a été aussy
convenu que lesdits consuls acheteront une barrique
[de] vin du meilleur qu'ils pourront trouver et la
fairont porter audit sieur Bessounies avec une
lettre de madame de Larnagol qu'ils suplieront
de leur donner au nom de toute la communauté
afin de pouvoir obtenir s'il se peut un don sur
les impositions procheines promettant ladite
assemblée de faire passer en dépance le prix et
port de ladite barrique vin sur le certificat qu'ils
seront tenus d'en retirer de celluy qui l'acheteront
toutte fois se fairont ranbourser aux consuls de St
Chels de deux septième tant du prix du vin que
du port et par ce que l'année dernière il feut [fut]
fait aussy présent d'une barrique de vin audit
S[ieu]r Bessounies pour le même fait laquelle feut [fut] achetée
du S[ieu]r Lavastrou aux prix de dix huit livres et
trois livres pour le port fait vingt et une livres et
le tout feut [fut] payée par moy secrétaire soussigné
comme les principaux moyent [moyens] donne ce pouvoir

laquelle dépance ladite assemblée a aussy approuvée
en conséquance donne pouvoir à un desdits consuls
de venir à compte avec moy dit secrétaire après
que j'auray payé la somme de quatre vingt seize
livres que ladite communauté m'a chargé de payer
par la présante délibération a Antoine Palis de
Marcillac et que le terme du ferme du tenement
de Triel que je jouis de la présante année sera
echeus [échu] et ils seront tenus de me précompter ladite somme
de vingt [et] une livres ou sur le prix du ferme d'une
année que rantes [rente] des combes qui se monte vingt
sept livres que je dois à la communauté et le
compte fait je seray tenu de payer ce que je
me trouveray en reste et lesdits consuls de m'en donner
pouvoir quittance au[x] frais de ladite communauté et
sy entre ce temps là et lesdits comptes sy je dit secrétaire
estoit remboursé par les consuls de St Chels ce qui
ce monte pour leur portion du prix de ladite barrique
[de] vin et port qu'est six livres lesdits consuls ne me
précompteront que quinze livres sinon lesdits consuls
je les fairont rembourser audits consuls de St Chels
finallement a été conclu et délibéré sur la
sixième proposition concernant les relicataires de
la communauté et ceux que la communauté
doit qu'il est donné pouvoir audits consuls ou à un
d'iceux de leur prendre et recevoir tout ce qu'il peut
estre d'eux à ladite communauté soit en capital
intêrets que dépans et du tout en donner bonne
et valable quittance même en cas de refus
de faire assigner par devant qu'il appartiendra

les débiteurs aux frais et dépans de ladite
communauté et d'employer les formes qu'ils en
reucevront au payement des créantiers de ladite
communauté soit en capital interets que dépans
et préférablement ceux qui ont fait de deligences [fait diligence]
desquels ils seront teneus [tenus] de raporter quittance
de main publique en cas les créantiers ne sauroint [sauraient]
écrire pour la faire de leur main promettant ladite
assemblée avoir pour agréable touttes les deligences
que lesdits consuls pourroint faire contre les débiteurs
de ladite communauté et d'approuver touttes les
quittances qu'ils donneront auxdits créantiers et
parce que lesdits consuls sont illiteres [illétrés ?] et que
lorsqu'ils recevront les créances de tous comptes
ou bien quand ils payeront aux créantiers ils
pourroit se tromper par raport à la liquidation
qui doit estre faite des interets et depans ils seront
teneus [tenus] d'appeler un ou deux des principaux
habitants qui signeront la quittance qu'il fairont
ou qu'il leur sera faite promettant encore ladite
assemblée de leur passer en depance tout le[s] frais
qu'ils exposeront pour retirer quittance des créantiers
de ladite communauté de même un salaire modéré
par raport au temps qu'ils employeront pour donner
ou retirer quittance ainssy a été conclu et
délibéré les ans et jour susdits et partie des habitants
qui ont seu [su] signer se sont signés les autres ont dit
ne savoir ou n'être besoin requis les consuls de signer
ont dit ne savoir et moy Chalou Lavastrou
Falvet Bessac Cariteau Cariteau Lacam Lavastrou
Lavastrou Masbou signes à l'original avec moy
secrétaire soussigné qui l'ay reteneue estant devent [devant]
moy ou me remet





Retour à la page principale de Larnagol


Sources des notes :
* Françoise Auriscote - «Histoire des artisans quercynois au XVIIe et XVIIIe siècles».
* Edmond Albe - «Monographie de Larnagol» - quercy.net.
* Site personnel de Nathalie Theil (référence [NT] dans les notes) - Site perso   Arbre Geneanet
* Site personnel d'André Fizames (référence [AF] dans les notes) - Site perso   Arbre Geneanet
* Arbre de Guillaume de Tournemire (référence [GT] dans les notes) - Arbre Geneanet
* Arbre de Christophe Sansou (référence [CS] dans les notes) - Arbre Geneanet


Accueil | Généalogie | Ressources | Vieux chemins | Les moulins | Carnavals et Géants | Liens | Nous écrire