Page d'accueil Nous écrire Plan du site Copyright Informations Liens
Les rois à LUCHEUX
Attirés par la large hospitalité des comtes et par les plaisirs de la chasse, de nombreux souverains séjournèrent à Lucheux : Philippe le Bel, Philippe de Valois, Charles VI, Philippe le Bon, Charles le Téméraire.

Mais c'est surtour le roi Louis XI qui a marqué de son empreinte la commune de Lucheux en y prenant, lors des ses nombreux séjours, des décisions importantes pour le royaume.



Les actes :

Louis XI


Le plus connu de ces actes est sans aucun doute la signature, le 19 juin 1464, de l'édit qui établissait les postes sur les routes du royaume. Cet édit comprenait vingt six articles ; voici le début du texte de l'édit :

L'EDIT DU 19 juin 1464
Institution et établissement que le roi notre sire veut et ordonne, être faits de certains coureurs et porteurs de ses dépêches en tous les lieux de son royaume, pays et terres de son obéissance, pour la commodité de ses affaires et diligence de son service et de ses dites affaires.

Le dit seigneur et roi ayant mis en délibération avec les seigneurs de son conseil, qu'il était moult nécessaire et important à ses affaires et à son Etat, de savoir diligemment nouvelles de tous côtés, et y faire, quand bon lui semblera, savoir des siennes, d'instituer et d'établir dans toutes les villes, bourgs et bourgades, et les lieux que besoin sera jugé plus commode, un nombre de chevaux, courant de traite en traite, par le moyen desquels ses commandements puissent être promptement exécutés, et qu'il puisse avoir nouvelles de ses voisins quand il voudra, veut et ordonne ce qui suit :

Art. 1er - Que sa volonté et plaisir est que, dès à présent et dorénavant, il soit mis et établi spécialement sur les grand chemins de son dit royaume, de quatre en quatre lieues, personnes féables et qui feront serment de bien et loyaument servir le roi, pour tenir et entretenir quatre ou cinq chevaux de légère taille, bien enharnachés et propres à tenir le galop durant le chemin de leur traite, lequel nombre se pourra augmenter s'il est besoin.

Art II - Que l'officier chargé de l'établissement et générale observation de ladite institution, prenne le titre de Conseiller grand-mestre des coureurs de France.

Art III - Et les autres personnes qui seront ainsi par lui établies de traite en traite, seront appelées Mestres tenant les chevaux courants pour le service du roy .

Fait et donné à Luxies, près Doullens, le XIXe jour de juin, l'an de salut 1464.

LOUIS

Par le roy en son conseil,
DELALOIERE



Le 24 février 1477, Louix XI signaient à Lucheux des lettres patentes ; celles-ci confirmaient les titres et fonctions de Georges de la Trémoille, sire de Craon et comte de Ligny.


Le 26 février 1477, d'autres lettres ordonnaient la démolition de la vieille muraille de la ville d'Amiens, ainsi que la suppression des anciens fossés.


Louis XI et Louis de Luxembourg :


Situé entre la Picardie et les Pays-Bas bourguignons, Lucheux serait sans doute devenue une place forte d'une grande importance si Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol, avait réussi son hardi projet de créer entre la France et la Bourgogne une seigneurie indépendante.
Le roi Louis XI parvint à déjouer ses calculs, et une sentence du Parlement de Paris condamna le comte à être exécuté en place de Grève.
Il y fut décapité le 19 novembre 1475.
Ainsi périt Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol, connétable de France, oncle du roi d'Angleterre et neveu de Jean de Luxembourg, comte de Saint-Pol, celui-là même qui captura Jeanne d'Arc et la livra aux Anglais.


Accueil | Généalogie | Ressources | Vieux chemins | Les moulins | Carnavals et Géants | Liens | Nous écrire