Page d'accueil Nous écrire Plan du site Copyright Informations Liens
LUCHEUX : L'allée royale


Cet article est paru dans le
Courrier Picard
du 7 janvier 2001
L'allée royale est propriété communale


Après dix-neuf ans de procédure judiciaire contre le groupement forestier qui revendiquait la propriété de cette superbe allée de 4 kilomètres, la commune de Lucheux vient de remporter une première victoire. Mais le groupement fait appel…


Dans son jugement du 6 septembre 2000, le tribunal de grande instance d'Amiens a estimé que le chemin n° 14 du tableau général des chemins ruraux de la Commune de Lucheux, dit "allée royale", était la propriété de la commune de Lucheux. Depuis dix-neuf ans, la commune et le groupement forestier estaient en justice pour se voir reconnaître la propriété de l'allée royale qui traverse la forêt.
Il a ordonné de ce fait au groupement forestier de Lucheux de retirer tout obstacle dressé sur ce chemin.
Pour la municipalité, c'est "une belle victoire pour la défense de son patrimoine".
Et elle ne se prive pas de le faire savoir avec force et emphase dans un numéro spécial de fin d'année de son bulletin municipal, haut en couleurs, qui tombe particulièrement bien à quelques mois des élections municipales.
"Cependant, le groupement fait appel contre ce jugement", annonce le maire, Guy Hémery dans une déclaration. "Dans ces conditions, et s'agissant d'un dossier qui me tient particulièrement à cœur, je souhaite, entr'autres actions, pouvoir continuer, avec vous et avec le conseil municipal, ce long combat pour la défense de notre patrimoine".
Et le maire de faire savoir à ses concitoyens qu'il sollicitera donc à nouveau leurs suffrages aux élections municipales de mars 2001.
Certains, peu nombreux sans doute, seront tentés de croire que leur maire ne se serait pas représenté si le groupement forestier n'avait pas fait appel.

"L'usage consacre et conserve le caractère public d'un chemin"


Dans l'éditorial du bulletin municipal, le comité de rédaction invite donc les habitants de Lucheux, du Doullennais et des environs, les associations, les touristes et randonneurs de Picardie, du Ternois, d'Artois et d'ailleurs à continuer d'utiliser les chemins publics et particulièrement cette remarquable "allée royale".
Les rédacteurs invitent les promeneurs à respecter la propriété privée et l'environnement, sans pénétrer dans les sous-bois, ni dans les chemins dits de "vidange", ou chemin d'exploitation qui sont, eux, réellement privés, et en tenant les chiens en laisse.
Ils leur conseillent aussi d'éviter les jours de chasse au bois, rappelant au passage que les "organisateurs de la chasse en forêt sont tenus d'avertir le public par des pancartes, les jours de chasse.".
"Ne soyez pas troublés par des pancartes d'interdiction parfois abusives, peut-être intentionnellement mal orientées, pouvant ou voulant faire croire que c'est aussi le chemin, et non seulement le sous-bois, qui est propriété privée" rassure le comité de rédaction du bulletin.
Ils invitent les promeneurs à ne pas tenir compte d'éventuelles observations faites par les gardes forestiers, employés du groupement forestier pour appliquer les directives de leurs patrons.
"On ne saurait leur en vouloir, mais sachez qu'en fait, ils n'ont aucun moyen légal de vous verbaliser, ni de vous faire partir, pourvu que vous soyez bien sur un chemin communal, que vous respectiez le sous bois et que vous teniez bien vos chiens en laisse".
Et de conclure en ces termes : "Non seulement vous pouvez continuer à vous promener sur l'allée royale et les autres chemins publics, mais vous devez continuer à le faire ! Aux yeux des juges, c'est en effet l'usage qui consacre et qui conserve le caractère public d'un chemin.".

L. MINET
Courrier Picard - Dimanche 7 janvier 2001

plan de Lucheux

Plan des chemins
publics ruraux en
forêt de Lucheux


(Zoom : 310 Ko)

L'allée royale


Accueil | Généalogie | Ressources | Vieux chemins | Les moulins | Carnavals et Géants | Liens | Nous écrire