Page d'accueil Nous écrire Plan du site Copyright Informations Liens
LES MOULINS : Du grain au papier

Ayant réussi à domestiquer la force de l'eau ou du vent, l'homme utilise la puissance des moulins pour une grande diversité de travaux. Voici les utilisations les plus courantes des moulins :
 
Moudre les grains
Le rouet, situé sur l'arbre moteur, transmet le mouvement des ailes ou de la roue à la meule courante, soit par le dessus, soit par le dessous, par l'intermédiaire d'engrenages.
A partir du XIXème siècle, l'ajout de systèmes d'engrenages plus complexes permet d'actionner jusqu'à 4 meules par moulin.
Le grain, nettoyé auparavant de ses impuretés par ventilation, est versé dans la trémie et pénètre entre les deux meules où il est écrasé. La mouture est évacuée par la force centrifuge, puis redirigée vers la bluterie où seront séparés la farine, le gruau et le son (enveloppe du grain).
 
Broyer les graines oléagineuses
Le moulin à huile ou "tordoir" permet d'extraire l'huile des graines de colza, de lin, d'oeillette...
Les graines étaient d'abord écrasées entre les chants de deux meules. La graine est ensuite pressée, puis placée dans les cavités d'une série de pilons. Le résultat est une pâte qui est chauffée, puis placée dans des sacs en grosse toile et de nouveau pressée par des pilons. L'huile s'écoule alors à travers l'enveloppe du sac.
Les pilons sont actionnés par des cames placées sur l'arbre moteur.
Dans les moulins pivot, les graines sont directement pressées par les pilons, car il n'est pas possible d'y installer des meules.
Pilons
VILLENEUVE D'ASCQ (Nord)
Moulin des Olieux
Détail des pilons (2)
 
Scier le bois
Un chassis composé de lames de scies (jusqu'à 70 lames) verticales est animé d'un mouvement alternatif par le biais d'une bielle-manivelle (30 à 40 fois par minute).
Un système de roue à cliquets fait avancer la grume à scier. Il pouvait y avoir jusqu'à 4 grumes à la fois.
En somme c'est un peu comme si 70 scieurs de long sciaient 4 troncs à raison d'un coup de scie toutes les 2 secondes !
 
Scier la pierre

Lames de scie
Le principe est le même que pour scier le bois, mais les lames sont placées horizontalement et descendent progressivement sur le pierre placée dessous. Leur action conjuguée à un arrosage d'un mélange d'eau et de sable use la pierre.
Le rythme est de 4 cm par jour pour le granit et 6 à 7 cm par jour pour le marbre.
Il s'agit essentiellement de moulins à eau car la puissance des moulins à vent est insuffisante.
Armure composée
de lames de scie (1)
 
Forger les métaux
Un système d'arbre à cames sert à actionner des soufflets et des énormes marteaux qui retombent régulièrement sur des enclumes (environ 120 coups par minute) venant frapper le fer chauffé.
Ces forges fabriquaient essentiellement des menus objets, mais aussi des lames, des armes,...
 
Faire de la poudre
Sur le principe du moulin à huile, des pilons, mus par un arbre à cames, broyent différents matériaux pour produire de la poudre : poudre à couleurs, poudre à canon, plâtre ou ciment, poudre à faïence.
 
Fabriquer le papier
Des chiffons sont d'abord déchirés par des lames. Puis ils sont placés dans des bacs, arrosés d'eau et martelés par des maillets. La bouillie ainsi obtenue donne ensuite un liquide laiteux à partir duquel sont faites les feuilles de papier à l'aide d'un tamis. Les feuilles obtenues sont empilées, séparées par des feutres, pressées et séchées.
 
Drainer l'eau
Très utiles dans le Nord et en Hollande, le moulin à drainer tire son énergie du vent pour rejeter dans la mer le surplus d'eau des terrains situés sous le niveau de celle-ci. L'arbre moteur entraîne un autre arbre à l'extrémité duquel on trouve, soit une roue à palette, soit une vis sans fin. L'eau peut être ainsi relevée de 3 mètres par une vis sans fin ou deux roues à palettes.
Vis sans fin
SAINT OMER (Pas-de-Calais) Coupe du moulin de l'Aile
Plan ARAM Nord - Pas-de-Calais - Pierre Vandaele 1983 (1)

Sources :
(1) Toujours vivants, les moulins. Jean BRUGGEMAN, édité par l'ARAM Nord - Pas-de-calais - 1986
(2) Moulins des Flandres,Yves COUTANT, Editions SAEP - 1986

Accueil | Généalogie | Ressources | Vieux chemins | Les moulins | Carnavals et Géants | Liens | Nous écrire